Croissance et production de biomasse de Gliricidia sepium (Jacq.) Walp dans les conditions de la plaine de l’Imbo au Burundi

Kaboneka et al

  • Salvator Kaboneka
  • Claudette Nkurunziza
  • Bernadette Habonimana
  • Isidore Hakizimana
Mots-clés: Gliricidia sepium, provenance, croissance, biomasse, agroforesterie

Résumé

Gliricidia sepium (Jacq.) Walp est une légumineuse arbustive originaire d’Amérique centrale et du Mexique (Hughes C.E. & Styles B.T., 1984). Il a été introduit dans beaucoup de régions tropicales où il a été cultivé et quelque fois naturalisé, particulièrement au Nord de l’Amérique latine, les Caraïbes, les Iles Hawaï et l’Afrique de l’Ouest. Il est retrouvé à l’Est et au Sud de l’Afrique, en Inde, au Sri Lanka, au Sud-Est de l’Asie, y compris la Thaïlande, les Philippines, l’Indonésie et l’Australie (Hughes C.E & Styles B.T., 1984). Gliricidia sepium (Jacq.) Walp est considéré comme l’une des espèces à usages multiples adaptées aux conditions de zones à faible pluviométrie. Dans sa zone d’origine, l’espèce est la plus répandue, croissant le plus souvent dans des régions de plus de 1500 m d’altitude (Hughes C.E. & Styles B.T., 1984).
Gliricidia sepium (Jacq.) Walp fournit une large gamme de produits tels que le fourrage, l’engrais vert, les tuteurs et même le bois de menuiserie (Hughes C.E., 1987). Elle est aussi connue comme une plante médicinale (Jasmine J. & al., 2017), à propriétés insecticides (Mathew J.J. & al., 2015) et à haute activité anti-bactérienne (Sukumar D. & Aparna C.
2014; Neethu S.K. & Neethu S., 2016). 

Publiée
2020-03-16